vendredi 23 juin 2017

Besoin d'un grand coup de fraîcheur ? Mon gaspacho au melon Le Rouge Gorge !

Je me rends compte depuis que j'ai ouvert ma cuisine virtuelle et que la bouffe à pris une part de ma vie, enfin bien plus qu'une part dans les faits, que j'ai pris de bien curieuse habitudes quand je fais mes courses. Avant il y avait le temps des fraises et des tomates, des pêches et du melon... un temps que j'attendais avec un mélange de patience et d'impatience, comme beaucoup de ceux qui sont un tant soit peu attachés à acheter en saison, simplement parce que c'est meilleur et en plus moins coûteux. Alors que maintenant il y a toujours ces temps que j'attends donc et il y a le reste.. du temps où je dois quand même faire face aux besoins de mes diverses activités.
Et là ça se complique des fois sérieusement quand telle ou telle me demande une petite recette avec de la pastèque, des cerises ou du melon quelques mois avant la saison ! Parce que forcément quand je vais voir ma p'tite marchande de 4 saisons au cœur de l'hiver et que je lui demande une pastèque, de jolies cerises ou un bon melon et ben d'abord elle tord le bec puis me regarde un peu affligée avant de me lancer, un bon melon c'est pas la saison ! Et c'est encore pire quand je termine par lui dire alors et juste un melon ? Bon bon gré mal gré elle trouve... Mais elle aussi attend ce moment où enfin elle va pouvoir me répondre, un bon sans problème, là c'est la saison !
Et en ce moment c'est vraiment la bonne saison du melon puisque les melons Le Rouge Gorge, ces melons avec lesquels on à pas à ce poser la question de savoir s'ils sont à point ou pas, puisqu'ils le sont toujours, sont arrivés. Et c'est donc avec un de ceux-la que j'ai réalisé ma petite recette du jour, une recette qui va nous rafraîchir en diable, une bonne chose par les temps qui courent !
Et en plus de pouvoir les déguster dès maintenant vous pouvez aussi grâce au melon Rouge Gorge tenter de gagner 2 week-ends "SPA et Délice" pour 2 et 10 sacs beaux à croquer en participant à un des 4 quizz qui vont vous être proposés ! Pour découvrir comment faire, c'est tout simple, retrouvez le concours sur la page Facebook du concours des melons Le Rouge Gorge et... à vous de jouer !
Gaspacho au melon Le Rouge Gorge
Pour 4 personnes
Temps de préparation : 5 minutes
Ingrédients : 250g de chaire de melon – 250g de tomates de préférence orange (tomate ananas) – 1 nectarine blanche – 1vingtaine de petite feuilles de basilic -1càs d'huile d'olive – 1 trait de vinaigre balsamique – 8 framboises - sel et poivre
Coupez en tout petits cubes l'équivalent de 4càs de melon, tomate et nectarine, mélangez le tout et réservez au frais.
Coupez en gros cubes le reste du melon, de la tomate et de la nectarine.
Mettez le tout dans un mixer, ajoutez le moitié du basilic et mixer bien finement. Ajoutez l'huile d'olive et le vinaigre, salez et poivrez légèrement et mixez de nouveau le tout.
Versez les gaspachos dans des petits bols et terminez en parsemant dessus les petits cubes réservés, les framboises et les feuilles de basilic restantes et en arrosant de quelques goûtes d'huile d'olive.
Astuce : N'oubliez pas de mettre au frais tous les ingrédients quelques temps avant de préparer le gaspacho, vous pourrez ainsi le déguster à la minute juste après l'avoir préparé !
Article sponsorisé

Mais pourquoi, bon cela dit trouver des rutabagas en été... est-ce que je vous raconte ça...

jeudi 22 juin 2017

Caroline et Caroline 2.0 deux casse-croûtes qui vont vous rafraîchir la fraise !

Il y a quelques temps j'étais jury d'un joli concours organisée par Exki, la chaîne casse-croûteuse aussi belge que fraîche qui n'arrête pas de monter, monter, monter... et qui avait pour but de trouver une jolie idée de sandwichs à mettre en place dans les boutiques, la plus jolie idée même !
Et ce soir-là ils étaient trois, un peu tendu, un peu nerveux comme on peut l'être à ces occasions quand on n'a pas l'habitude de ce genre de joutes. Trois donc, prêts à préparer leur sandwich et nous les présenter. Alors que moi je n'avais qu'à les déguster et à donner mon avis, j'avais donc la bonne place !
Et c'est comme ça que j'ai vu chacun s’affairer gentiment, la soirée était plus sous le signe de la bonne humeur que de la réelle compétition, jusqu'à ce que les casse-croûtes nous arrivent et là...
Je savais qu'une des candidates allait préparer un sandwich avec des fraises mais entre le savoir et l'avoir là en face de toi... il y a ce tout petit moment où tu le prends, tu le tournes et le retourne en te disant c'est la bonne bonne bonne idée ou...
Et puis comme tu ne vas pas passer ta soirée à jouer à l'hélicoptère le casse-croûte à la main tu le goûtes et là tu as simplement la réponse à ta question, c'est la bonne, bonne, bonne idée !
Du coup comme celle qui l'a préparé s'appelle Caroline, le nouveau venu était aussi sec baptisé, Caroline était né ! Et comme moi je n'ai pas les même contraintes en nombre d'ingrédients que les participants, j'ai eu envie de donner à Caroline une petite sœur 2.0 ! A vous de choisir le vôtre et si vous n'avez envie que de dévorer Caroline sans avoir à le préparer vous pouvez le trouver en ce moment chez Exki, il vous en coûtera 5,2€ à emporter et 5,7€ sur place.
Caroline
Ingrédients : ½ baguette (j'ai choisi une baguette aux graines) – 60g de fromage de chèvre frais du type Chavroux – 5 ou 6 fraises coupées en tranches - 1 poignée de roquette (vous pouvez être plus généreux que moi!) - quelques gouttes de crème de balsamique
Pour la sauce : 1càs d'huile d'olive – 1càc de moutarde au miel – 1càc de vinaigre de cidre – sel et poivre
Ce n'est pas obligatoire mais personnellement j'ai passé la baguette au toaster pour la dorer un peu et la rendre encore plus croustillante.
Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients.
Tartinez le dessous de la baguette de fromage, tapissez par dessus les feuilles de roquette, arrosez de sauce à votre goût puis déposez les fraises coupées en tranches. Terminez en arrosant le tout avec quelques gouttes de vinaigre balsamique ou de crème de balsamique (je vous conseille le deuxième). Refermez et dévorez Caroline.
Caroline 2.0
Ingrédients : 1 Caroline – 1 ou 2 tranches de jambon (des tranches très très fines) – 30g de nectarine blanche pas trop mûre – quelques petites feuilles de basilic ou des fleurs
Prenez Caroline et ajoutez sur les fraises le jambon chiffonné et la nectarine coupée en petits triangles. Terminez en parsemant les feuilles ou les fleurs de basilic. Refermez et dévorez Caroline 2.0.
Mais pourquoi, et dire que certains hésitent les fruits et le salé... est-ce que je vous raconte ça...

PS : Entre hier et aujourd'hui j'ai enlevé 21 commentaires venant de voyante, demande de prêt, électricien et installateur de volets roulants... et un tas d'autres choses.. qui ne viennent donc pas ici pour ce qu'on y trouve mais juste pour déposer des commentaires à but publicitaire comme disait l'autre. Et comme ça commence à me prendre beaucoup de temps et surtout autant de temps que je ne peux pas consacrer à mes lecteurs j'ai décidé de modérer les commentaires pendant quelques temps ! Ne vous inquiétez pas, ceux qui viennent pour ce qu'on trouve ici verront leurs commentaires validés vite vite et j'aurais comme ça plus de temps pour leur répondre... quant aux autres...

mardi 20 juin 2017

L’Europe est un plateau de fromages ! Tartelettes au Cashel Blue au kale et aux noix de pécan d'Hannah

Par ici quand on parle fromage, on pense souvent fromages français et fromages français et fromages... français... Et vu le nombre de fromages que nous pouvons trouver par ici il y a effectivement de quoi parler de fromages français pendant des années sans épuiser le sujet ! Il n'empêche, quand on parcourt l'Europe il y a également de quoi parler fromages pendant une ou deux autres vies...
Et donc après avoir gagné en compagnie de Florence le petit défi amical dont je vous ai parlé par là : mes p'tites recettes enfromagées, nous sommes partis presque bras dessous bras dessus en direction de Bruxelles pour rencontrer d'autres participants venant des 4 coins de l'Europe.
Et là, nous avons découvert d'autres fromages venant d'Angleterre, de Norvège, d'Irlande... d'autres manière de les préparer et surtout surtout d'autres passionnés, cuisiniers amateurs ou professionnels mais tous ouverts sur les autres et passionnés de fromages !
Et c'est là que j'ai découvert la recette d'Hannah, qui arrivait de Waterford en Irlande et que vous pouvez retrouver sur son compte Instagram, là : Hannah Mathe, qui nous proposé des tartelettes aussi parfumées qu'originales, que je vous propose aujourd'hui après les avoir mises un peu à ma sauce !
Tartelettes au Cashel Blue au kale et aux noix de pécan d'Hannah
Ingrédients:
Pour la pâte : 180g de farine – 20g de noix de pécan réduites en poudre - 90g de beurre demi-sel bien froid coupé en cubes – 2càs d'eau bien froide
Pour la crème : 1oeuf – 1 jaune d’œuf – 150g de crème liquide entière
Pour mettre sur la tarte : 150g de kale haché en tranches d'environ 1cm – 75g de noix de pécan grossièrement haché – 1petite poire coupée en tout petits cubes – 150g de Cashel Blue coupé en petits cubes – 1càs d'huile de coco – quelques gouttes de sirop d'érable
Commencez en réalisant la pâte. Mettez dans un mixer la farine, les noix et le beurre et mixez le tout finement, comme pour réaliser une pâte sablée. Ajoutez l'eau et mixez rapidement jusqu'à ce que la pâte se forme. Emballez la pâte dans du film et mettez au frais une bonne demi-heure.
Sortez la pâte du frais et étalez-la finement, attention la pâte est une peu cassante ! Garnissez 4 moules à tartelettes d'environ 14cm de diamètre beurrés et farinés (vous pouvez remplacer le beurre par de l'huile coco). Tapissez de papier de cuisson puis remplissez les tartelettes de farine ou de haricots et faites cuire dix minutes dans un four préchauffé à 180°. Sortez les tartelettes, enlevez la garniture et le papier, attention c'est chaud ! Et remettez au four pour 10 autres minutes.
Préparez la crème pendant la cuisson des fonds. Fouettez dans une casserole l’œuf et le jaune et faites chauffer la crème au micro-ondes. Versez la crème sur les œufs tout en fouettant. Mettez la casserole à feu doux et faites épaissir la crème pendant quelques minutes en la fouettant tout doucement. Elle doit au final avoir la consistance d'une béchamel légère. Une fois prête versez-la sans attendre dans un saladier sinon elle va continuer à cuire !
Faites chauffer l'huile de coco dans une grande poêle et faites réduire le kale quelques minutes, ça va très vite.
Dans le saladier contenant la crème ajoutez le kale, les noix, la poire et le Cashel Blue et mélangez le tout rapidement.
Garnissez les tartelettes avec ce mélange, garnissez généreusement, plus que moi ! Et enfournez pour 20 minutes toujours dans un four à 180°.
Arrosez de quelques gouttes de sirop d'érable à la sortie du four. Vous n'avez plus qu'à déguster avec une jolie salade !
Le Cashel Blue est un fromage à pâte persillée produit à partir de lait de vache dans la région de Cashel en Irlande. C'est un des grands bleus d'Irlande. Vous pouvez le trouver chez Mark & Spencer et je crois aussi chez Androuet (à vérifier). Vous pourrez d'ailleurs aussi trouver le kale dans la même enseigne anglaise.
Mais pourquoi, j'ai un caillou dans la poche qui me fait chaque jour penser que l'Irlande me manque... est-ce que je vous raconte ça...

lundi 19 juin 2017

Ma salade complète toute verte j'yfoutoutmaispasn'importequoi !

Je sais pas vous mais par les temps qui courent la salade est mon amie ! Mais des salades... salades quoi, de celles qui vous permettent d'affronter la chaleur sans pour autant rouler sous la table en essayant d'en sortir, les salades complètes aussi fraîches que nourrissantes juste ce qu'il faut en quelque sorte !
Et comme aujourd'hui c'est lundi... Le lundi est un jour un peu spécial par chez moi, c'est en quelque sorte un jour comme avant, quand le lundi eh ben le lundi c'était tout fermé ! Ça étonne toujours mes amis parisiens quand on discute recettes et que je dis soudainement, alors qu'ils me décrivent une recette à m'en pourlécher les babines, je dis eh ben ça s'ra pas pour aujourd'hui parce que c'est lundi et que le lundi c'est fermé ! Eux, qui sont habitués à faire leurs courses presque 24h sur 24 ils en ont l'étonnement qui tombe par terre ! Cela dit, j'aime bien le calme du lundi, de ce jour avec moins de bruit... je me demande si j'ai pas déjà écrit ça quelque part d'ailleurs...
Enfin donc le lundi, pas de courses et donc direction le frigo pour voir ce qui traîne... je devrais plutôt dire ce qu'il faut passer parce que mes frigos ressemblent plus, même le lundi, à un garde à manger pour plusieurs tribus qu'à un supermarché polonais du temps d'avant.
Et aujourd'hui j'avais donc envie de m'ensalader la fraîcheur avec une salade bien bien complète où je pourrais y mettre plein plein de vert ! Et donc la voilà avec ce que j'ai mis mais aussi ce qu'on peut y mettre d'autre....
Ma salade complète toute verte j'yfoutoutmaispasn'importequoi !
Ingrédients :
Pour la base : 90g de boulgour cuit – 90g de quinoa rouge cuit – 90g de lentilles cuites... vous pouvez également remplacer un des ingrédients par du riz complet ou du millet ou d'autres graines cuites...
Pour les légumes verts cuits : 180g de légumes verts cuits – j'ai mélangé haricots verts coupés en petits tronçons et petits pois auxquels j'ai ajouté des edamames parce que c'est tout croquant et que ça étonne le palais... vous pouvez aussi utiliser pour remplacer un des ingrédients des fèves, des flageolets ou de la courgette à peine cuite coupée en petits cubes...
Pour le frais frais : 2 cives coupées en fines tranches – ½ avocat coupé en petits dés - 4 belles tranches de concombre coupées en petits dés - une vingtaine de feuilles de menthe – 45g de feta grossièrement émiettée –... vous pouvez aussi utiliser pour remplacer un des ingrédients des fèves ou de la courgettes à peine cuite coupée en petits cubes, des herbes de Provence fraîches et d'autres fromages, fromage de chèvre bien sec ou au contraire ricotta déposée sur la salade à la fourchette...
Pour la sauce : 1 yaourt nature du type grec – 1càs d'huile d'olive – 1ou 2 càs de citron vert – sel et poivre
Pour finir : des petites graines – des petites pousses, je n'ai pas résisté à quelques pousses d'oseille rouge, mais bien d'autres pourraient... comme bien des germes de légumes...
Pour la recette c'est tout simple d'un côté on mélange tous les ingrédients de la salade, gardez juste un peu de menthe pour la fin et forcément les graines et les pousses ! Et de l'autre côté on mélange tous les ingrédients de la sauce ! Il ne reste plus qu'à mélanger le premier mélange avec le deuxième et à table !
Mais pourquoi, bon et si on changeait de couleur maintenant ? est-ce que je vous raconte ça...

dimanche 18 juin 2017

Ma tarte pâtissière aux framboises et dans 750g le mag’ ! Et mes chouquettes au chocolat au menu !

Je ne me lasse décidément pas de recevoir tous les mois et demi ou à peu près mon p’tit coup de fil de Marion, la rédac’ chef de 750g le mag’ qui m’appelle pour m’annoncer le menu du prochain mag et me dire ce qu’il me revient de faire. Sans doute parce que je prends simplement beaucoup de plaisir à ce rendez-vous qui est devenu comme un rituel récurrent et amical, où se mêlent les nouvelles du journal et des familles, depuis quelques années.
C’est que ça fait quand même 20 numéros maintenant que ça dure ! Et sans doute aussi parce que je sais que quelques temps plus tard je vais recevoir le journal et le feuilleter fébrilement à la recherche de mes pages… je ne me lasse pas !
Et lors de notre dernier rendez-vous Marion m’avait demandé une tarte aux framboises, un peu différente et bien gourmande et c’est comme ça que j’ai préparé cette tarte pâtissière aux framboises que vous retrouverez dans le nouveau 750g le mag’ qui est depuis quelques jours en kiosque ! Et vous retrouverez bien d’autres choses, des fruits et légumes de saison, groseilles, fèves et pommes de terre primeurs, un joli fromage, la brousse, les gourmandises d’une pâtissière que j’apprécie particulièrement Anne Fashauer ! Un voyage en Grèce, plein de recettes de poisson, les rubriques de Pascale… et plein d’autres choses !
Et pour accompagner cette sortie j’ai voulu l’accompagner du pas à pas en version courte d’une recette parue il y a maintenant plusieurs mois sur 750g le mag’ des chouquettes au chocolat qui ne demandent même pas d’allumer le feu ! Une recette fortement conseillée en ces moments chaleureux !
Chouquettes au chocolat
Ingrédients : 15 chouquettes – 200g de chocolat noir – 200g de crème liquide entière – 30g de beurre – du sucre glace


Commencez en coupant en deux les chouquettes, environ à 1cm de sa base.
Préparez ensuite la ganache. Hachez le chocolat. Versez-le dans un petit saladier.
Faites chauffer la crème au micro-ondes dans un bol, il faut pratiquement la porter à ébullition.
Versez la crème sur le chocolat. Couvrez avec une assiette et laissez reposer 3 minutes.
Remuez doucement le tout au fouet jusqu'à obtenir une ganache bien onctueuse.

Ajoutez le beurre et remuez doucement au fouet pour l'incorporer.
Couvrez avec un film alimentaire puis mettez au réfrigérateur pendant 4 heures.
La ganache doit alors être bien prise tout en restant onctueuse.
Versez-la dans le bol d'un batteur et fouettez-la jusqu'à obtenir une ganache montée bien aérée.
Garnissez une poche à douille avec la ganache.
Enlevez les chapeaux des chouquettes puis garnissez les fonds généreusement avec la ganache montée.
Refermez les chouquettes en remettant les chapeaux en place sur la ganache.
Terminez en saupoudrant avec du sucre glace.
Mettez les chouquettes au frais 1heure avant de les déguster.
Mais pourquoi, bon et maintenant trouver quelques chose pour ranger mes piles de revues… est-ce que je vous raconte ça…

vendredi 16 juin 2017

Croquétas dé crévétas et albondigas de mis amores parce que la saison des tapas est ouverte !

Autant on peut manger seul, autant on ne peut pas tapear seul, ça n'a pas plus de sens que de mettre des boutons de manchette à un manchot lors d'un bal sur la banquise ! Enfin en théorie on pourrait mais... qui a envie de s'installer à une table ou devant un comptoir, un verre à la main pour se grignoter les tapas sans quelques amis, une paire de cousins, quelques camarades de jeu ou même une inconnue rencontrée là ? Qui a envie ? Tapear, c'est d'abord partager, partager tout ou quelques petites chose mais partager d'abord !
Après il ne reste qu'à composer le menu et dans ce domaine tout est permis ! Des plus simples assiettes, quelques tranches de jambon, des olives et des amandes roulées à peine dans le paprika, jusqu'aux plus copieuses. Les tapas sont bonnes filles à associer pour peu qu'elles vous donnent du plaisir et provoquent les échanges et le partage !
Bon, personnellement j'ai mes petites préférences et comme hier c'était la journée internationnale de la tapas, je me suis dit que je pourrais ouvrir la saison avec deux de mes recettes préférées, une que vous avez déjà renconttré par ici las albondigas et une nouvelle venur las croquetas dé crévétas !
Mis croquétas dé crévétas
Ingrédients : 300g de crevettes décortiquées – 60cl de lait chaud – 90g de farine – 30g de beurre – 5cl d'huile d'olive – de la noix de muscade – 1 œuf – 1 bol de chapelure (personnellement j'utilise du panko parce ça croustille bien bien ) - sel et poivre
Commencez en passant les crevettes au mixer et en les mixant assez finement. S'il reste de petits bouts ce n'est pas grave mais il ne faut pas qu'ils soient trop gros.
Préparez ensuite une sauce qui finalement est une sorte de béchamel bien épaisse.
Versez le beurre et l'huile dans une casserole et chauffez jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajoutez la farine tamisée en une fois et mélangez bien, laissez un tout petit peu sur le feu sans que la farine colore.
Ajoutez le lait en deux ou trois fois tout en fouettant. Salez et poivrez, ajoutez un peu de muscade et laissez sur le feu jusqu'à ce que la sauce devienne bien épaisse et onctueuse.
Ajoutez alors les crevettes et mélangez pendant une minute ou deux sur le feu.
Versez ce mélangez dans un grand plat de manière à bien l'étaler, laissez refroidir et quand c'est bien froid filmez et mettez au frais une bonne paire d'heures ou encore mieux jusqu'au lendemain.
Sortez la pâte et à l'aide de deux cuillères à soupe faites une sorte de quenelle d'une bonne cuillère à soupe que vous ferez tomber dans une assiette où vous aurez étalé la chapelure.
Roulez la quenelle dans la chapelure en insistant bien et surtout ne faites pas des quenelles finissant en pointe sinon ça va lâcher à la cuisson, il faut que les côtés soient bien arrondis !
Roulez ensuite la croquette dans une autre assiette où vous aurez battu l'œuf et ensuite retour dans la chapelure. Vous rangez la croquette sur une assiette et on recommence autant de fois que nécessaire.
Quand vous aurez fini toutes vos croquettes, mettez l'assiette au congélateur le temps de faire chauffer un bain d'huile à 160°.
Vous n'avez plus qu'à plonger les croquettes délicatement dans l'huile, délicatement parce qu'il ne faut pas qu'elles explosent lors de la cuisson ! et les faire cuire jusqu'à ce qu'elles soient joliment dorées. Après il suffit de les poser sur du papier absorbant avant de les déguster, bien croquantes les croquétas !
Las albondigas de mis amores
Los ingredientes :
Pour les boulettes : 500g de steak haché – 300g porc haché –1càs d'huile d'olive - 1oignon râpé – 1gousse d'ail râpée – 1 jaune d'œuf – 2 tranches de pain de mie – du lait - 1càs de persil – sel et poivre
Pour la sauce : 2boîtes de tomates en cubes – 1càs d'huile d'olive - 1oignon haché – 1gousse d'ail en chemise écrasée avec le plat d’un couteau –3 feuilles de laurier– de l'origan - du basilic - sel et poivre
Commencez en faisant tremper dans du lait les tranches de pain dont vous aurez enlevé la croûte. Essorez bien le pain puis émiettez-le très finement.
Mélangez dans un saladier les deux viandes, l’oignon, l’ail, le jaune d’œuf, le pain et le persil, salez et poivrez et insistez bien pour obtenir un mélange homogène.
Réalisez alors des boulettes d’environ 30g, bien rondes.
Versez une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle et à feu assez vif, faites colorer les boulettes assez rapidement, elles doivent être saisies mais surtout pas cuites à cœur.
Retirez-les alors de la poêle, ajoutez un peu d’huile si nécessaire, versez l’oignon et l’ail et faites colorer le tout à feu moyen. Quand les oignons commencent à peine à colorer ajoutez les tomates, le laurier et l’origan, remuez bien et laissez sur le feu pendant 3 minutes.
Ajoutez les boulettes, baissez le feu et faites blobloter pendant une dizaine de minutes puis découvrez et prolongez d’une autre dizaine de minutes. Remuez régulièrement pendant toute la cuisson.
Quand les boulettes à la sauce tomate sont prêtes ajoutez le basilic, soyez généreux, mélangez une dernière fois et servez sans attendre.

Mais pourquoi, et avec ça on boit quoi d'ailleurs ? Est-ce que je vous raconte ça...

mercredi 14 juin 2017

Apéro couteaux mayo-pesto vite vite ! Mes couteaux apéro à la mayonnaise au pesto...

C'est curieux parce que je me rends compte que je ne mets pas forcément les recettes que je réalise dans ma cuisine réelle sur ma cuisine virtuelle, il faut dire que je cuisine beaucoup beaucoup de recettes... Et certaines fois je me rends compte que souvent je peux manger certaines choses et pour autant ne pas les voir apparaître par ici ! Tiens, par exemple je suis un dangereux prédateur du couteau, ce drôle de bivalve qui vient nous faire coucou dans le sable pour peu que l'on mette un peu de sel sur son trou. Je mange donc le couteau plus vite qu'il ne sort la tête du sable et pourtant pas la moindre recette par ici. 
Peut-être parce que manger des couteaux ça se mérite, il faut d'abord bien dessabler la bête et surtout il faut être prudent pour sa cuisson sinon la bestiole devient furieusement coriace, peut-être... En tout cas voilà donc une première recette de couteaux et quelques conseils, et ça ne sera donc sans doute pas la dernière fois.
Mes couteaux apéro à la mayonnaise au pesto...
Ingrédients : 500g de couteaux – 2 càs de gros sel – 1 filet d'huile neutre (une huile qui résiste bien à la chaleur, donc pas d'huile d'olive!)
Pour la mayonnaise au pesto : 10cl d'huile d'olive – 10cl d'huile neutre (on peut mettre seulement de l'huile d'olive mais je trouve ça un peu fort) – 1œuf - 1càs de moutarde – 1càc de vinaigre de cidre - sel et poivre – 2 tiges de basilic effeuillées hachées – 1gousse d'ail passée au presse ail – 2 càs de parmesan râpé finement – 1càc de pignons légèrement grillés et grossièrement hachés
Pour mettre là-dessus : 2 tiges de basilic effeuillées – le zeste et le jus d'½ citron – 1càc de pignons légèrement grillés et grossièrement hachés
On commence par s'occuper des couteaux, d'abord le nettoyage ! Prenez un grand saladier remplissez-le d'eau bien fraîche et ajoutez le sel, mélangez bien, posez une grille au fond et jetez les couteaux dedans. Laissez comme ça pendant deux bonnes heures ! Ensuite on rince les couteaux un par un sous un filet d'eau froide. Le couteau a une sorte de poche qui va se remplir sous l'eau, remplissez-la bien d'eau courante pour enlever le sable qui pourrait rester.
Il vaut mieux les rincer un par un mais ne vous inquiétez pas en 5 minutes c'est fait !
Laissez sécher vos couteaux sur du papier absorbant le temps de préparer la mayonnaise au pesto.
Préparez d'abord une mayonnaise, mettez dans le bol d'un mixer plongeant les huiles, l’œuf entier, la moutarde, le vinaigre, un peu de sel et de poivre et on mixe sauvagement ! Normalement votre mayonnaise va se faire toute seule... enfin grâce au mixer.
Ensuite ajoutez le basilic, l'ail, le parmesan râpé et les pignons et c'est prêt.
On passe à la cuisson des couteaux ! Faites chauffer à feu bien vif une grande poêle anti-adhésive, versez l'huile et frottez la poêle avec un papier absorbant pour bien l'étaler.
Là, ça va très vite ! Personnellement je fais de la manière suivante, je mets une douzaine de couteaux un par un dans la poêle avec le côté ouvert vers la poêle et après je les retourne toujours un par un de l'autre côté, bien sûr il faut commencer à retourner le premier que vous avez mis dans la poêle. Après je les sors de la poêle toujours un par un et en commençant par le premier retourné. Ça m'évite de regarder le chrono et de compter une minute et généralement ça sort cuit bien bien, ça va de toute manière très vite mais pas la peine de stresser, vous faites tout ça sans arrêter mais sans chercher à faire une course !
Donc enfin on badigeonne généreusement les assiettes de mayo-pesto et on dépose les couteaux dessus et on termine en parsemant par dessus les feuilles de basilic, le zeste de citron et les pignons et hop le jus de citron et à table !
Tout ça peut vous paraître long mais vous verrez que ça ne l'est pas tant que ça et que certaines fois c'est même plus long à expliquer qu'à faire !
Mais pourquoi, et si j'allais chasser le couteau d'ailleurs... bon dans le jardin c'est pas gagné ! est-ce que je vous raconte ça...

And the winner is... A lui le coffret vin découverte PinotBleu !

Et voilà après avoir mis tous vos noms sur des petits bouts de papier, il faudrait que je trouve un truc plus efficace un jour... Et tiré un des p'tits papiers au sort c'est donc Thierry Boutteville qui va recevoir le coffret découverte PinotBleu !
Merci à tout le monde d'avoir joué le jeu et si vous souhaitez découvrir vous aussi PinotBleu vous pouvez utiliser le code suivant : DORIAN qui vous fera bénéficier d'une remise de 10euros sur votre commande, il y a notamment un joli coffret pour la fête des pères et bien sûr plein d'autres jolis vins à découvrir chez PinotBleu !
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »

 Mais pourquoi, bon j'ai un blanc au frais qui n'attend plus que... est-ce que je vous raconte ça...

mardi 13 juin 2017

Deux recettes au fromage, parce qu'il ne demande qu'à être mis à bien des sauces ! Mille-feuille de caprice aux pommes et roulé de cœur de Neufchatel au saumon

Quand on m'a proposé de participer à un atelier autour du fromage en compagnie de quelques-unes de mes blogueuses préférées, la balance a vite penché en direction du oui, vu que je n'avais pas grand chose à mettre du côté du non... Et c'est comme ça que je me suis retrouvé il y a quelques jours à cuisiner une de mes gourmandises préférées, le fromage !
Pour moi le fromage ce n'est pas du fromage... Bon, dit comme ça, ça ressemble à un début de discours politique qui voudrait vous démontrer que la hausse des impôts ce n'est pas vraiment une hausse... Ce que je veux dire par là c'est que pour moi le fromage ce n'est pas seulement sur un plateau entre la salade et la poire, c'est tout le temps, partout et dans toutes les positions... enfin plutôt de toutes les manières.
Donc j'arrivais confiant d'un pas décidé à l'atelier, prêt à enfromager les assiettes joyeusement quand j'ai enfin compris qu'il s'agissait de trouver des recettes spontanément et seul... tout seul...
Ceux qui passent par ici savent que si on me demande de réaliser un plat en ouvrant un frigo et en me disant y'a ça... on risque plutôt de me voir prendre un billet d'avion pour l’Antarctique plutôt que de dîner le soir venu. Et donc devant mes deux fromages, puisque il fallait en cuisiner deux, je me grattait la tête en me demandant quelle compagnie desservait les lointaines contrées glacées... et puis à force de gratter, une petite idée ou deux ont fini par s'allumer, et c'était des idées de recettes...
C'est curieux cette impression que l'on peut avoir certaines fois quand on croit avoir eu l'idée du siècle, LA recette, l'unique, la vôtre et à personne d'autre, cette impression que personne ne peut l'avoir avant des siècles et des siècles... surtout quand on se rend compte après l'avoir à peine commencée, qu'une voisine pas loin...
En l’occurrence la voisine, c'était Marine que je suis allé voir pour parloter de nos idées et là... là... à peine elle avait commencé à me dire comment elle allait dorer des jolies fruits à la poêle et ensuite en garnir d'aussi jolis triangles de pâte... que j'avais compris qu'à la virgule près nous étions partis pour faire exactement la même recette, l'unique et tout ça... Du coup quand elle m'a lancé et toi ? après avoir dégluti tout ce que j'avais de disponible dans la gorge je lui ai juste avoué... la même... et je suis reparti me gratter la tête !
Heureusement cette cure de grattage a eu du bon, puisque quelques temps plus tard je pouvais fièrement exhiber deux recettes... enfin après avoir vérifié que personne n'avait les mêmes dans leurs assiettes...
Mille-feuille de caprice aux pommes
Ingrédients : 1 fromage doux à pâte molle à croûte fleurie (du type Caprice des dieux) - ½ pomme coupée en tout petits cubes - 5 g de beurre - 2 pruneaux coupés en tout petits morceaux - 4 tranches de pain de campagne légèrement toastées - 2 abricots coupés en tout petits morceaux - 2 càs de noix finement hachées - 1 càs de graines de grenade - 1 càc de miel liquide - 2 à 3 pincées de curry - Poivre du moulin
Dans une poêle faites revenir la pomme, les pruneaux, les abricots, la noix et le curry dans le beurre à feu moyen 5 minutes en remuant régulièrement. Ajoutez le miel, et faites cuire 1 minute de plus.
Déposez le tout dans une assiette, poivrez et ajoutez les graines de grenade, mélangez et laissez
tiédir. Coupez le fromage en trois dans l’épaisseur. Déposez la tranche du fond sur une feuille de film alimentaire d’environ 30 cm, garnissez de la moitié de l’appareil aux pommes, ajoutez la tranche du milieu du fromage, répartissez le reste de l’appareil et recouvrez avec le dessus du fromage.
Refermez le film alimentaire sur le fromage et emballez-le en serrant bien. Placez-le au réfrigérateur durant 1 heure, puis coupez des tranches d’1 centimètre d’épaisseur que vous déposerez sur les tranches de pains, avant de déguster.
Roulé de cœur de Neufchatel au saumon
Ingrédients : 1 cœur de Neufchatel - 4 tranches de saumon fumé - 4 mini tortillas de blé - 3 càs de poivron jaune coupé en brunoise - 3 càs de poivron rouge coupé en brunoise - 3 càs de courgette coupée en brunoise - 1 càc d’huile d’olive - Sel et poivre du moulin
Dans une poêle, versez l’huile et faites revenir les poivrons et la courgette durant 5 minutes à feu
moyen en remuant constamment. Laissez tiédir hors du feu. Déposez une tranche de saumon sur
chaque tortillas, puis étalez une cuillère de cœur de Neufchatel sur la moitié du saumon. Ajoutez une cuillerée du mélange poivron courgette par-dessus, roulez les tortillas avant de les emballer dans un film alimentaire bien serré. Placez au réfrigérateur durant 1 heure, puis découpez les en tranches de 2 à 3 centimètres, servez et saupoudrez avec le reste de mélange poivron courgette par-dessus. Et si jamais vous avez un emporte-pièces en forme de cœur vous pouvez vous amusez à...
Grâce à ces deux recettes je suis parti quelques jours plus tard vers Bruxelles en compagnie de Florence dont vous pouvez retrouver les recettes là : Les recettes de Florence, à la rencontre d'autres européens tout aussi passionnés de fromage que nous... mais ça je vous en parle très vite !
Pour une fois ce n'est pas moi qui suis derrière ces photos mais stylisme Valéry Drouet, photographie Thomas Duval merci à eux !

Mais pourquoi, tiens d'ailleurs un p'tit repas fromages ça serait une idée... est-ce que je vous raconte ça...

dimanche 11 juin 2017

Ne cherchez plus votre cadeau de fêtes de pères ! Un coffret vin découverte PinotBleu à essayer de gagner !


Comme beaucoup, dès qu’il s’agit de choisir un vin j’ai tout du pingouin dérouté se demandant devant un rayon de boîtes de sardines par laquelle il va bien pouvoir commencer… C’est qu’il faut dire que dans ce domaine nous avons souvent plus de questions que de certitudes.
Choisir une bouteille n’est pas une chose simple pour le commun des mortels et pour moi comme pour les autres.
Je me souviens de nombreuses discussions devant un rayon, en bande, avec ceux avec qui nous passions des vacances, ne serait-ce que pour choisir la couleur du flacon… Rouge, blanc, rosé, blanc, rouge… Le pingpong des couleurs durait bien bien longtemps avant d’arriver à une décision avant qu’un mauvais esprit, lance bon et maintenant on prend quoi comme région… Bordeaux ! Bourgogne ! Touraine… c’était reparti. Dès fois lors de ces moments, on est content que les magasins ne ferment pas trop tard et que l’on soit finalement obligé de tendre la main vers quelques bouteilles.
Du coup, comme souvent, quand je ne sais pas choisir ou que je n’ai pas envie, une des choses que je fais d’ailleurs assez mal, comme vous vous en êtes rendu compte, soit je délègue, soit je laisse l’heureux hasard me rendre heureux… ou pas !
Quand PinotBleu m’a contacté et m’a proposé de goûter leur vins et leur concept je me suis dit allons donc voir ce qu’ils proposent.
Le principe de PinotBleu est simple, ils sélectionnent des vins avec l’envie de développer, le bon forcément, mais aussi les vins responsables, c’est à votre tour, si vous voulez, de donner votre avis et de devenir ainsi le conseil de vos amis et des autres, et peut-être ensuite les amis de vos amis et les autres… et ainsi de suite et finalement grâce à ces conseils de gagner alors quelques bouteilles.
Je vous laisse découvrir sur leur site le détail de l’offre PinotBleu là : C’est quoi PinotBleu
Et après m’avoir proposé de goûter leur offre découverte, ils m’ont aussi proposé de vous la faire découvrir à vous aussi en vous proposant de gagner 1 coffret découverte PinotBleu composé de 6 jolies bouteilles d’une valeur de 61€20. Composé de : 1 bouteille de Val de Loire IGP Les 4 Côteaux - 1 bouteille de Brouilly AOC rouge Fragaria - 1 bouteille de Languedoc AOC rouge Esprit Garrigue - 1 bouteille de Languedoc AOC blanc Esprit Garrigue - 1 bouteille de Bordeaux Supérieur AOC rouge Château L’Escart Cuvée Eden - 1 Bouteille de Var IGP Rosé Domaine du Grand Saint Paul
Pour essayer de gagner ce coffret, c’est très simple, deux petites choses à faire, mettre un commentaire ici, ou sur la page Facebook du blog là : Doriancuisine.com sur Facebook en répondant à cette simple question, où achetez-vous votre vin ? Et si vous ne l’achetez pas à qui confiez-vous la tâche ? et liker soit la page Facebook de PinotBleu là : PinotBleu sur Facebook, soit la page Instagram de PinotBleu là : PinotBleu sur Instagram… ou les deux et c’est tout !
Vous pouvez d’ailleurs participer sur le blog et sur ma page Facebook si vous voulez multiplier vos chances…
Vous avez jusqu’à mardi 13 au soir à minuit pour participer et après l’une ou l’un d’entre vous sera tiré au sort et recevra normalement avant la fête des pères son coffret ! A vous de jouer !
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »

Mais pourquoi, finalement blanc… ou rouge… ou… est-ce que je vous raconte ça…